Pourquoi Louis IX a été canonisé ?

Pourquoi Louis IX a été canonisé ?

de lecture - mots

Chrétien passionné d'histoire, vous êtes au bon endroit ! 

Notre bon Saint Louis a eu une vie extraordinairement droite et pieuse. Il est important de connaître son histoire pour s'en inspirer. Chaque jour, prenons exemple sur le roi Louis pour être de meilleurs enfants de Dieu ! 

Le roi français Louis IX a été canonisé, car il a vécu une vie de piété et de charité. Éduqué par sa mère Blanche de Castille, il dédia sa vie à son peuple et participa aux croisades. On l'a aussi élevé au rang de saint pour son sens aigu de la justice et les multiples miracles qu'il a faits.

Afin de vous procurer le meilleur article possible, nous nous sommes longuement documentés sur la vie du premier roi français canonisé. 

Nous verrons alors : 

  • Comment est arrivé le prince Louis au pouvoir
  • Blanche de Castille, la régente
  • Comment a vécu le roi Louis IX
  • Les miracles de Saint Louis
  • La canonisation de Louis IX

Grâce à ce superbe article, vous serez en mesure de raconter les péripéties de ce roi peu commun qui a été canonisé ! 

Qu'attendons-nous donc pour rentrer dans la vie du roi ? 

L'arrivée au trône du jeune Louis IX

Né le 25 avril 1214, l'aîné d'une fratrie de 12 enfants, Louis IX, à moitié espagnol, est un grand prince, beau, blond et jovial.

Louis est le quatrième enfant du roi Louis VIII et de sa reine, Blanche de Castille, mais, les trois premiers étant morts en bas âge, Louis, qui aura sept autres frères et sœurs, devient l'héritier du trône. Il a été élevé avec une attention particulière par ses parents, notamment sa mère.

Des cavaliers expérimentés lui ont enseigné l'équitation et les subtilités de la chasse. Des tuteurs lui ont enseigné l'histoire biblique, la géographie et la littérature ancienne. Sa mère l'instruit elle-même dans la religion et l'éduque comme un chrétien sincère et sans préjugés. Louis est un adolescent turbulent, parfois pris d'accès de colère, qu'il s'efforce de maîtriser.

Avec son tempérament nerveux et énergique, Louis se disciplinait par le jeûne. Sa mère, profondément croyante, l'éleva pour en faire un roi véritablement chrétien et, à ce titre, il appliqua les principes chrétiens à ses actes publics comme à sa vie privée.

Louis n'a que 12 ans lorsqu'il devient roi suite à la mort de son père. Sa mère espagnole devient régente jusqu'à ce que Louis puisse accepter le pouvoir actif à 21 ans.

Cette période de régence a été compliquée pour le jeune roi. En effet, les puissants barons, sous la coupe du roi, se soulèvent afin d'accéder au pouvoir. C'est grâce à la main de fer de Blanche que Louis garde sa place à la tête du Royaume de France

Louis IX et sa mère Blanche de Castille

L'importance de Blanche de Castille, mère du roi de France, pour être canonisé

Blanche de Castille était très dure avec son fils dans son éducation. Très pieuse, elle a élevé son fils, Louis IX, dans l'amour et la dévotion pour le Christ. Cette éducation marquera profondément la vie du roi, car sans elle, Louis n'aurait probablement jamais été canonisé. 

Nous savons qu'elle lui a un jour dit "Je préfère vous voir mort à mes pieds, que de vous voir faire un péché mortel". 

Cette phrase est d'une importance capitale dans la vie du roi, jusqu'à sa mort. 

Elle arrange le mariage de son fils et choisit Marguerite de Provence comme reine de France. Ce mariage a bien entendu été invoqué pour des raisons éminemment politiques.

Elle entretiendra une relation compliquée avec celle-ci. Voyant son fils éperdument amoureux de la jeune fille, elle s'inquiétait peut-être des excès dans leurs relations conjugales. 

La vie de saint du roi Louis

La vie de Saint Louis a été marquée par plusieurs événements qui l'ont amené à être reconnu comme saint par notre Église. Voyons ensemble ces différentes étapes qui ont fait ce bon roi ! 

Le roi pieux 

Imprégnée dès son plus jeune âge par la religion catholique, la vie du roi est placée sous le signe de la piété, parfois extrême.

Lors de son couronnement, le roi Louis IX a fait le serment de servir en tant qu'oint de Dieu, en tant que père de son peuple et seigneur féodal du Roi de la Paix. Louis était différent des autres rois - il interprétait ses devoirs royaux à la lumière de la foi. Après la violence des deux règnes précédents, il a cherché à apporter la paix et la justice en France.

Ayant en horreur l'idée du péché, il avait une vie presque monastique. D'ailleurs, il a même hésité à abandonner son trône et devenir moine. Il fut alors raisonné par sa femme et sa mère, car il ne pouvait refuser l'appel de Dieu de gouverner le royaume.

Nous savons que ce bon Louis pratiquait des mortifications extrêmes : il jeûnait, il demandait à se faire fouetter, il mettait de l'eau dans sa nourriture afin de l'affadir…

Pendant son règne, Louis s'est consacré à son peuple, fondant des hôpitaux, visitant les malades puis, comme son patron saint François, soignant les lépreux. Il unit la France - seigneurs et citadins, paysans, prêtres et chevaliers - par la force de sa personnalité et de sa sainteté. Durant de nombreuses années, la nation est en paix.

Louis IX le roi juste

Son règne marqué par la justice 

Il s'efforce de faire régner la paix et la justice. Cet engagement vient de sa conviction que la royauté n'est pas une occasion de conquérir les autres, de les exploiter pour son enrichissement personnel ou d'utiliser le pouvoir pour satisfaire sa vanité. Il croyait que ses obligations étaient de servir l'Église et de conduire son peuple au Salut Éternel.

En 1247, Louis envoie des enquêteurs dans tout son royaume pour entendre les plaintes contre les fonctionnaires royaux. Il publie ensuite des ordonnances, qui deviennent un code moral pour guider ses fonctionnaires. Louis interdit la prostitution, les jeux d'argent, le blasphème et les duels judiciaires.

Ses efforts pour assurer la justice ainsi qu'être accessible à tous font que Louis est non seulement très apprécié, mais aussi fréquemment sollicité par des princes étrangers pour arbitrer leurs différends. Ainsi, Louis est appelé à arbitrer une querelle entre Henri III d'Angleterre et ses barons en 1264. Il se montre ferme avec le pape pour défendre ses droits royaux. 

Cela contribue à étendre l'autorité royale dans tout le royaume et à faire de lui le roi le plus puissant d'Europe occidentale.

Vous connaissez sans doute la peinture du roi Louis, rendant justice sous le chêne.

Les croisades au nom de Dieu

Louis IX "prend la croix" pour une croisade à l'âge de 30 ans. Lorsqu'il s'est embarqué dans sa première croisade en 1244, il avait pour mission de reprendre le contrôle chrétien de Jérusalem.

Le roi est l'un des premiers à sauter à terre, où il plante l'oriflamme de Saint-Denis en territoire musulman. Louis finit par prendre le port de Damiette. Mais l'armée est épuisée.

La malaria frappa les survivants de la bataille. Louis IX, frappé à son tour, se traîna à l'arrière-garde de son armée en voie de désintégration. Les Égyptiens harcèlent l'armée en fuite et finissent par la capturer le 7 avril 1250.

À la suite de longues négociations, le roi ainsi que ses principaux barons sont libérés contre une forte rançon et Louis rejoint sa femme. Les croisés auraient préféré rentrer en France, mais le roi décide de rester.

En quatre ans, il va transformer une défaite militaire en succès diplomatique, conclure des alliances avantageuses puis fortifier les villes chrétiennes de Syrie. Il ne rentra dans son royaume qu'en apprenant la mort de sa mère, Blanche de Castille.

C'est lors de sa deuxième croisade qu'il mourra, près de Tunis.

Louis IX part en croisade

La charité du bâtisseur

Sa charité était aussi connue que son sens de la justice, puisqu'il fonda des abbayes, des couvents, des hôpitaux et des aumôneries pour les pauvres.

Il fit construire de magnifiques cathédrales, ainsi que la Sainte-Chapelle qui a accueilli les Saintes Reliques de la Passion que le roi put acquérir lors de ces voyages en Terre Sainte. On y retrouve : un morceau de la Vraie Croix, les Saints Clous et enfin la couronne d'épines qui était posée sur la tête du Christ. 

Il n'hésitait pas à se rabaisser par rapport à sa stature de roi. C'est peu dire puisqu'il s'occupait énormément des pauvres. Il soignait les malades, lavait leurs pieds. 

On raconte même qu'il a embrassé les plaies d'un lépreux au risque d'être lui-même contaminé. 

Marguerite de Provence, un amour éternel 

La femme de Louis a été un pilier important dans la vie du roi. 

Blanche avait choisi Marguerite de Provence, fille de Raymond Bérenger IV, comte de Provence, comme épouse de Louis. Le mariage fut célébré à Sens, le 29 mai 1234, et Louis se montra un mari empressé et ardent, ce qui rendit Blanche intensément jalouse de sa belle-fille.

Louis et Marguerite eurent 11 enfants, qu'ils élevèrent ensemble d'un amour profond. Malheureusement pour le jeune couple, deux de leurs petits anges meurent nés. Quelques années plus tard, c'est leur aîné, l'héritier du trône qui meure d'une appendicite foudroyante. 

Malgré ces épreuves, Marguerite et Louis restent fidèles l'un à l'autre et leur idylle est placée sous le signe de la sainteté. 

Marguerite vécut plus longtemps que son mari. Après sa mort, elle continua son œuvre en soignant toute sa vie, les pauvres et les malades.

Statue du roi Saint Louis

Les miracles de Saint-Louis

Ces miracles se sont produits majoritairement à la suite de la mort du monarque. La plupart à Saint-Denis où il repose, dans son tombeau. 

Ces guérisons ont été remarquées au fil des siècles, cependant il n'a fallu que quelques années ainsi que quelques miracles afin qu'il soit canonisé. 

Les témoins de l'époque ont dit avoir vu des miracles ayant une action bénéfique sur les personnes paralysées, les crises épileptiques, les fièvres, la vision, les cancers, les personnes malentendantes…

La canonisation, Louis IX est devenu Saint-Louis

Le roi Louis IX est mort le 25 août 1270 et a été canonisé en 1297 par le pape Boniface VIII, à Rome. Il est devenu le seul roi français à avoir été reconnu comme saint par l'Église catholique.

Lors de cette canonisation, on a évoqué sa profonde piété qui a impressionné énormément de prêtres, notamment les cisterciens avec qui il a passé beaucoup de temps. Son immense charité envers son peuple et les plus faibles parmi eux. Enfin, pour son sens de la justice qui a inspiré celle que nous connaissons aujourd'hui.

Comme Saint Louis, soyez juste et charitable 

Le règne de Louis IX est un exemple pour nous tous. Les hommes politiques de nos pays devraient eux aussi s'en inspirer. 

Comme lui, et dans son souvenir, faisons preuve d'un sens précis de la justice. Soyons charitables avec nos proches, mais aussi avec les plus pauvres, les malades.

Dès maintenant, grâce à cette lecture, vous pouvez vous inspirer de lui. N'hésitez pas à le prier avec de bénéficier de ses grâces. 

Nous vous proposons sur notre site une superbe bague aux lys inspirée du royaume chrétien de France. Cliquez pour vous faire plaisir ! 

N'hésitez pas à découvrir aussi notre collection de bracelets en cliquant sur l'image ci-dessous : 

 

Collection de bracelets croix

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.