Chapelets Catholiques

Comment réciter le chapelet catholique ?

 Un chapelet n'est pas compliqué à réciter. En effet, il est simplement composé de plusieurs séries de prières à réciter tranquillement, tout en méditant les mystères. Il vous faudra peut-être avoir quelques notes, si vous débutez tout juste dans la prière du chapelet. Mais vous en sortirez très vite sans, à force de le répéter.

Entrons dans le vif du sujet et apprenons, ensemble, à réciter le chapelet. Pour cela, il faut déjà vous prémunir d'un chapelet. Nous en avons une très large collection sur notre site internet (ci-dessous). Ainsi, vous trouverez celui qu'il vous faut !

Le chapelet doit être composé de 5 dizaines (5 groupes de 10 grains chacun). Chaque grain représente une prière.

En bref :

  • Serrez la croix, faites le signe de croix et réciter le "Je crois en Dieu',
  • Sur la première bille, prier le "Notre Père" puis sur les 3 grains suivants le "Je vous salue Marie", enfin un "Gloire au Père" sur le dernier grain de la partie tombante du chapelet,  
  • Méditez, sur chaque dizaine, un mystère, avec un "Notre Père", 10 "Je vous salue Marie" et un "Gloire au Père"
  • Répétez cela pour chaque mystèreComment prier le chapelet ?

Pour résumer, voici les 4 prières qu'il faut absolument connaître afin de réciter le chapelet catholique comme il se doit : 

  • Le "Je crois en Dieu" (ou Credo), aussi appelé "Le Symbole des apôtres", car il est considéré comme le résumé de la foi de nos apôtres.  
  • Le "Notre Père" (ou Pater Noster), que vous devez certainement connaître. Cette prière a été enseignée par Notre Seigneur Jésus-Christ lui-même à ses 12 apôtres.
  • Le "Je vous salue Marie" (ou Ave Maria), qui nous rappelle l'Annonciation ainsi que le rôle de la Très Sainte Marie dans la vie de Jésus.
  • Le "Gloire au Père", qui glorifie la Sainte Trinité de Dieu, le Père, Jésus, le Fils et le Saint-Esprit. 

Quels sont les 5 mystères du chapelet ? 

 Il y a 4 grands mystères qui doivent être médités lors du chapelet. Ces mystères sont liés à la vie du Christ. On les divise chacun en 5 parties, les fameux 5 mystères du chapelet, qui se réfèrent au moment de la vie de Jésus, notre Seigneur.

Les 5 Mystères Joyeux 

 Ces 5 Mystères Joyeux sont liés à Marie. En effet, nous ne pouvons pas contempler le Fils, suivre les traces du Fils, sans rencontrer la Mère. Nous devons donc commencer par connaître Marie, la Mère, qui, comme dans toutes les familles, nous montre le chemin. Elle nous montre le chemin vers son Fils, Jésus. Ce sont de ce fait des mystères qui relatent l'arrivée de Jésus de Nazareth sur Terre.

Nous méditerons chacun de ces 5 mystères avec notre chapelet, en général, le lundi et le samedi (ainsi que les dimanches de l'Avent). 

Les voici : 

  • L'Annonciation : lorsque l'ange Gabriel vint annoncer à Marie qu'elle enfanterait du Fils de Dieu
  • La Visitation : quand Marie rendit visite à sa parente Élisabeth
  • La Naissance de Jésus : dans une étable de Bethléem
  • La Présentation de Jésus au Temple : Marie présenta le Fils de l'Homme à Syméon
  • Le Recouvrement de Jésus au Temple : lorsque Jésus se rendit seul et écouta les docteurs de la Loi

Les 5 Mystères Lumineux

Les Mystères Lumineux nous aident à contempler la vie publique de Jésus. Bien que toute la vie de Notre Seigneur a été lumière. Cependant, cette lumière est fortement présente lors des années de sa vie publique.

Nous prions généralement ce chapelet le jeudi ! 

Voici ces 5 mystères :

  • Le Baptême de Jésus : par Jean dans le Jourdain
  • Les Noces de Cana : lorsque Jésus de Nazareth changea pour la première fois l'eau en vin
  • L'Annonce du Royaume : où le Christ prodigua ses miracles
  • La Transfiguration : le moment où le Christ changea d'apparence pour laisser apparaitre l'éclat divin de Dieu
  • L'institution de l'Eucharistie : quand le Fils de Dieu nous offrit son corps et son sang

Les 5 Mystères Douloureux

Ces Mystères Douloureux du chapelet sont d'une importance immense dans la foi catholique. Ils nous montrent l'amour de Dieu pour les hommes. Ce sont des mystères qui nous aident, grâce à Jésus, à porter nos souffrances.

On les prie lors du chapelet, les mardis et vendredis (ainsi que les dimanches de Carême).

Ils sont aussi au nombre de 5 : 

  • L'Agonie de Jésus : c'est là où le Christ a vécu la plus grande tentation et qu'il l'a repoussé en faisant "le combat de la prière" en tête-à-tête avec le Père  
  • La Flagellation : Jésus se fit battre par les Romains
  • Le Couronnement d'épines : lorsqu'Il fut emmené par les soldats
  • Le portement de croix : quand Notre Seigneur fit le Chemin de Croix pour le Mont Golgotha
  • La Crucifixion : là, Il fut exécuté par le supplice de la croix

Les 5 Mystères Glorieux

Lors de la prière du rosaire, nous méditons les Mystères Glorieux. Ils nous aident à la contemplation de Jésus en Gloire. Ils célèbrent la victoire sur la mort ainsi que sur Satan.

Nous les prions, de façon générale, lors du chapelet, le mercredi et le dimanche. 

Voici ces mystères : 

  • La Résurrection : lorsque Christ sorti de son tombeau
  • L'Ascension : le Fils remonta au Ciel
  • La Pentecôte : Marie et les disciples de Jésus furent remplis par l'Esprit Saint 
  • L'Assomption : quand Marie monta au ciel
  • Le Couronnement de Marie : Jésus couronna sa Mère dans le Royaume des Cieux

Vous voilà prêt à prier le chapelet. Félicitations ! Si vous n'en avez pas, nous en avons une très vaste collection disponible sur notre boutique en ligne, juste au-dessus. 

Pourquoi on utilise le chapelet pour prier ?

 Le chapelet, au sens de l'objet, n'avait pas la forme que nous connaissons, à son origine. Au Moyen-Âge, les familles chrétiennes déposaient sur la tête de la statue de la Vierge, une couronne de fleurs. Cette coiffe en fleur induit le mot "chapeau" qui était alors "chapel" en vieux français.

Chaque soir, ils priaient sur chaque rose de la couronne de fleurs. C'est avec ces roses qu'est venu le nom de rosaire. Un jour, on décida d'enfiler des grains en bois d'olivier, de buis ou en argent pour des questions de pratique. 

C'est Sainte Brigitte d'Irlande, qui, au VIe siècle, commença à instaurer des prières du Notre Père et des "Je vous salue Marie" autour de ses grains. C'est uniquement à partir du XIe siècle que le chapelet prit un sens bien plus marial. 

Le chapelet est un outil qui nous aide à prier puis à méditer les différents mystères de la vie de Jésus. Il nous encourage à nous concentrer, à ne pas perdre le fil. La prière du chapelet est très utile pour travailler sa vie spirituelle et son cœur, offrir à Dieu quelques minutes de son temps pour méditer les passages de la vie du Christ ainsi que pour lui confier ses intentions.

C'est une prière qui existe depuis des siècles. Le chapelet est extrêmement simple (il ne faut connaître que 4 prières), accessible et profond. Il doit être au service de la méditation, sans quoi la récitation est longue et ennuyeuse. 

Le chapelet chrétien : un objet de foi physique et millénaire

 Le chapelet nous met en communion avec nos ancêtres, avec notre histoire. Il nous permet de les rejoindre dans la foi, de nous unir dans la Sainte Foi catholique. Ainsi que dans la communion des saints, dans la confiance en Dieu, de nous aider à soulever les peines et les espoirs de nos proches, de nos amis, ennemis, mais surtout les nôtres.

Cet objet symbolique de notre foi, peut être fabriqué en plusieurs matières. Le chapelet catholique est un objet palpable qui représente beaucoup pour les chrétiens du monde entier. Nous aimons le garder près de nous ou sur nous afin de pouvoir prier le rosaire lors d'un temps libre ou si l'on est stressé, énervé.

Sur notre boutique, nous avons une vaste collection de chapelets, avec des petits grains ou de gros grains, qui pourront sûrement vous convenir. 

N'attendez plus et découvrez la contemplation de Jésus par la prière du chapelet.